Asie'gzag


2 Commentaires

Droit d’Asî(le)

 

Après neuf mois passés à sillonner une petite portion de ce gigantesque continent, nous nous apprêtons à quitter l’Asie. Je nous revois encore début août débarquer à Kuala Lampur, fatigués, désorientés mais heureux de commencer ce périple. Lire la suite

Publicités


1 commentaire

CAMBODGE : informations pratiques et nos trois belles choses

Nous sommes allés au Cambodge du 3 février au 3 mars 2017, en famille, en transports en commun. Voici quelques informations que nous voudrions partager avec d’autres voyageurs sur ce pays.

Lire la suite


1 commentaire

Petite histoire de bus en Inde, entre Nawalgarh et Mussoorie (partie 2)

(Bon, le premier tour est passé, même à quelques milliers de kilomètres, on se sent très concerné par notre pays et je me reconnais bien dans cette chronique de Daniel Schneidermann, nettement plus sérieuse que mes chroniques indiennes… qui semblent quand même bien limitées en comparaison de ce qui se joue en ce moment en France. 

On passe donc une nuit à Haridwar puis on repart pour Mussoorie, une petite station de montagne nichée à 2000 mètres d’altitude. Avec Gregory, nous allons dans une agence à côté de l’hôtel acheter les billets de bus. Lire la suite


5 Commentaires

Petite histoire de bus en Inde, entre Nawalgarh et Mussoorie (partie 1)

En attendant (avec appréhension) les résultats du premier tour des présidentielles en France, voici la première partie de nos aventures dans les bus indiens.

Après nos péripéties dans les trains, nous avons pris des bus locaux pour nous déplacer. Là encore, l’aventure dans ce pays, se trouve à tous les coins de rue et (aussi) dans les déplacements. Lire la suite


Poster un commentaire

Début de l’Inde, par Solia

Calcutta

On a commencé l’Inde dans un avion parti de Bangkok pour Calcutta, une très grande ville d’Inde. C’est peut-être dans cet avion et dans l’aéroport que j’ai passé la pire nuit du voyage. On a attendu 10h00 dans l’aéroport et on a fait 2h30 de vol. Pendant l’avion j’ai dû me réveiller parce qu’on était arrivé. Après on a pris nos visas pour rentrer en Inde. Lire la suite