Asie'gzag


Poster un commentaire

BOIRE ET TROUVER DE L’EAU POTABLE EN VOYAGE DANS LES PAYS ASIATIQUES, en limitant l’achat de bouteilles en plastiques

Pourquoi réfléchir à sa consommation d’eau en voyage ?

Si l’on souhaite économiser son argent et le plastique, plusieurs possibilités permettent d’éviter d’ajouter encore des déchets déjà bien trop nombreux sur notre petite planète.  Faute de système de traitement des déchets (même si les bouteilles plastiques et canettes peuvent selon les endroits être ramassées par des « chiffonniers » qui les revendent pour recyclage), ceux-ci sont très souvent soit brûlés soit laissés aux bord des rivières, qui a la saison des pluies « nettoient » les rives et viennent ainsi alimenter le 7ème continent (Cf. mon article sur le sujet ici).

Lire la suite ici, sur mon blog Un chemin en terre, un chemin en tête

Publicités


Poster un commentaire

LAOS : Informations pratiques et les « 3 belles choses » des enfants

Voici quelques « tuyaux » que nous voudrions donner pour le Laos, aux voyageurs qui consulteraient notre blog :

VISA LAOTIEN : Le visa « on arrival » nous a été donné facilement en arrivant à la frontière terrestre depuis la Thaïlande. Nous avons payé 30 dollars par personne.

BOIRE DE L’EAU AU LAOS : Lire la suite


Poster un commentaire

Recherches sur le Laos

Comme pour chaque pays visité, les enfants ont fait des recherches sur le Laos en choisissant chacun/e le sujet de leur choix. Les parents participent aussi et Grégory a fait des recherches sur le communisme au Laos et moi sur l’histoire du café bio du plateau des Boloven (Cf. article sur mon blog « Un chemin en Terre, un chemin en tête » ICI) Lire la suite


2 Commentaires

Sortie de route

Sur un petit chemin caillouteux, une pancarte en bois désigne «the River Resort.» Le hasard et l’envie conjointe d’un café m’amènent à quitter la route principale. Je passe quelques maisons typiques laotiennes, construites en bois, ouvertes de toutes parts afin de laisser pénétrer les courants d’air. Dans l’une d’elles, un couple m’observe avec curiosité comme une incongruité sur le chemin. Lire la suite